A downloadable book for Windows, macOS, Linux, and Android

Le testament d'Oakley Prendergast

1928. En union soviétique, les paysans protestent contre un tragique manque de pomme de terre (et comme chacun sait : qui dit pas de patates dit pas de vodka).

En Italie, un attentat contre le président Mussolini tue 17 malheureux passants qui auraient probablement dû rester chez eux.

Au Mexique, Alvaro Obregon déjà président depuis plus longtemps que nécessaire s'apprête à rempiler pour quelques années supplémentaires.

La Turquie décide d'utiliser l'alphabet romain au lieu de l'alphabet arabe (en temps qu'utilisateur de l'alphabet romain, je ne peux que les comprendre) …

Et en Angleterre, Oakley Prendergast décède inopinément d'une chute du dernier étage de son hôtel réputé jusqu'à la fin du 19è siècle ; en légère décrépitude depuis…

Ce brave Oakley, millionnaire dépressif isolé dans son bureau depuis des années, a passé les dernières heures de sa triste existence à écrire son testament, demandant à son personnel vieillissant de sceller les entrées et à tenter d'être un précurseur du saut à l'élastique sans élastique. Il va sans dire que ses tentatives sportives ne furent pas couronnées de succès.

Bref ! Avant sa rencontre finale avec les pavés de la cour, Oakley avait fait envoyer à ses héritiers les conditions à remplir pour accéder au titre de propriété de la résidence.

La première de ces conditions consistait à se rendre au pied de la falaise sur laquelle trônait le bâtiment en date du 22 octobre 1928 à 8pm.

Et c'est ainsi que se retrouva un groupe éclectique de personnage, parfaits inconnus, devant une grille d'égout malodorante, par une nuit pluvieuse, venteuse et froide. Oakley Prendergast avait un sacré sens de l'humour.

A 8:15pm, la grille d'égout s'ouvrit dans la roche de la falaise, laissant un passage à peine plus haut qu'une hauteur d'homme. Les héritiers se regardèrent, perplexes, avant que l'un d'entre eux ne pénètre dans l'ombre du tunnel en haussant les épaules. Les autres suivirent l'un après l'autre, bravant l'obscurité et l'odeur. Et les rats. Et les choses non identifiées qui flottaient dans l'eau autour de leurs chevilles.

Après quelques minutes, ils arrivèrent dans une petite salle voutée où un vieil homme en habit de majordome, tenant une lanterne à la main attendait patiemment leur arrivée. Il leur expliqua la seconde condition à l'obtention de l'héritage : parvenir au sommet de l'hôtel, dans le bureau de feu Sir Prendergast et remplir les formulaires de propriété de l'immeuble.

Le majordome aurait tout aussi bien pu s'être transformé en statue de cire pour ce que les héritiers purent en tirer.

Devant vous, se dressent 4 portes…




Le jeu se déroule en utilisant des objets anodins pour se sortir de situations à priori compliquées. Les joueurs doivent justifier leurs choix devant les autres joueurs ou encourir les pénalités des obstacles malgré tout. Cela demande créativité et négotiation.

Les joueurs peuvent également jouer certaines actions hors de leurs tours, ce qui peut introduire une composante dynamique au jeu.

More information

Published26 days ago
StatusPrototype
CategoryBook
Authorgaet
TagsBoard Game, Card Game, negotiation

Download

Download
rulebook.pdf (1 MB)
Download
Some game play (5 MB)
Download
Some more game play (5 MB)